HUÎTRE IRLANDAISE – APRES LA FRANCE, L’ASIE

Le 26/03/2014 à 10:13 par La Rédaction

 

Alors que les sites favorables à l’ostréiculture s’avèrent limités en Irlande, les ostréiculteurs continuent à bénéficier d’une demande extérieure très soutenue. En trois ans, les exportations d’huîtres irlandaises ont plus que doublé en valeur pour friser les 50 millions d’euros. Cette hausse du chiffre d’affaires tient à l’augmentation des prix moyens qui dépassent 5 €/kg. Avec des niveaux encore plus élevés s’il s’agit de spéciales dont l’offre continue à grimper.

En tonnage, la production d’huîtres creuses passe de 7 300 t en 2012 à 8 150 t l’an dernier. La France en capte plus de 80 % mais l’Asie veut sa part aussi. Plusieurs entreprises irlandaises développent leurs ventes à Hong Kong et Shangai, à l’image de Moyasta Oyster Farm ou Majestic Oysters. Tendance confirmée lors d’une conférence sur l’ostréiculture irlandaise qui s’est tenue à Dungarvan en mars. Ces rencontres professionnelles ont été l’occasion de cerner les perspectives commerciales et de promotion des huîtres irlandaises à l’étranger. L’occasion aussi de présenter plusieurs projets de recherches scientifiques, en particulier pour mieux détecter les agents pathogènes.

 

B.VAUDOUR